The Host : Une pollution monstrueuse

2023 marque le retour, 17 ans après sa première sortie, du film The Host, en version restaurée. Film de monstre, fable écologique, comédie, satire sociale et politique… Le troisième long métrage de Boon Jong Ho est une mine d’interprétation.

Synopsis :

Le film commence dans une base militaire américaine, dans laquelle un scientifique ordonne à son assistant de déverser des bouteilles de formol dans le fleuve Han.

Nous suivons quelques années plus tard Park Gang-du qui travaille avec son père, Hie-bong, dans un snack sur les bords du fleuve à Séoul. Un après-midi ensoleillé, un monstre, inconnu jusqu’alors, surgit du fleuve, terrorise la foule et enlève sa fille, Hyun-seo. Park Gang-du et le reste de sa famille (son frère, sa sœur et son père) partiront alors en croisade afin de retrouver Hyun-seo.

Le titre coréen du film, « gwoemul », signifie « monstre ». Un choix assez « simple » qui invite à centrer le récit autour de la bête qui surgit du fleuve.

Pourtant, plus qu’un simple monstre, cette créature est un réceptacle de symbolisme. Le symbolisme d’un chaos politique et d’une pollution environnementale comme on le voit dans la séquence d’ouverture dans la base Américaine. L’assistant est forcé par le scientifique Américain de vider des bouteilles de produits hautement toxiques dans l’évier et ceux-ci se déversent dans le fleuve Han. A l’instar de Godzilla qui incarne pour les Japonais une peur de l’arme Atomique post Hiroshima-Nagazaki, la créature dans “The Host” incarne les conséquences de l’Homme sur l’environnement en une personnification chimérique/bestiale de la Nature qui se venge (et la gravité de cette faute sera très bien soulignée par ce long travelling latéral sur les nombreux flacons de produits vides et l’épaisse fumée qui s’en dégage). L’incident fait d’ailleurs référence à un fait réel survenu au début des années 2000 à Séoul. L’«agent jaune» (qui deviendra l’«agent orange» dans le film) avait en effet été déversé par la base US de Séoul dans le fleuve Han.

 

En avance sur son temps : (parallèle avec le covid)

“The Host” explore les thèmes de la catastrophe environnementale et de la réponse des autorités face à une menace qui échappe à leur contrôle. De manière similaire, la pandémie de COVID-19 que nous avons vécue récemment présente des parallèles intéressants avec le film.La pandémie est un exemple réel d’une catastrophe mondiale qui a un impact significatif sur la santé humaine. De même, dans “The Host”, la créature qui émerge de la rivière Han représente une menace directe pour la population de Séoul. Les deux situations mettent en évidence l’importance de prendre des mesures efficaces pour protéger la santé publique et minimiser les pertes.

De plus, le film soulève des questions sur la gestion de crise et la réaction des autorités. Tout comme certaines critiques ont été formulées à l’égard de la réponse des gouvernements à la pandémie de COVID-19, “The Host” met en lumière les conséquences de la négligence, de la désinformation et de la bureaucratie dans la gestion d’une situation d’urgence.
Les deux situations mettent également en évidence les inégalités sociales et économiques qui peuvent être exacerbées lors de crises. La pandémie de COVID-19 a mis en évidence les disparités dans l’accès aux soins de santé, les impacts économiques disproportionnés sur certains groupes et les défis liés à la communication efficace des mesures de prévention. De manière similaire, “The Host” montre les luttes des personnages issus de milieux défavorisés face à la menace de la créature et leur marginalisation dans la réponse des autorités.



Citer ce billet
Marie Leroy (2023, 12 octobre). The Host : Une pollution monstrueuse. Contrepoints. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rah0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search